Adresse
/
Téléphone
 
 
 
 
 
 

Une fête de printemps !


En quelle année cela se passait-il ?
C'était un samedi d'avril, personne ne se rappelle l'année, mais tout le monde se souvient que le lendemain une tempête de neige s'abattait sur la région...
En cherchant dans les archives de Météo-France, nous retrouvons que le 23 avril 1976, 30 cm de neige lourde sont tombés dans la région de LYON.
Cette fête de printemps a donc eu lieu en 1976 !
Pascal BLION cuisinier hors pair et à l'époque cuisinier à l'Arche de l'Isle d'Abeau, est sollicité par le comité des fêtes qui veut organiser à MONTCEAU un repas dansant, de plus un repas gastronomique !

D'abord hésitant (il est question d'accueillir 200 convives dans la salle Annequin qui n'a, à cette époque, ni bar ni cuisine !) Pascal accepte de relever le défi !

Pascal propose alors un menu de printemps !



Asperges sauce mousseline
Gigot de lotte à l'oseille
Filet de bœuf en croûte
avec ses légumes et son gratin dauphinois
Fromage
Dessert
Sans cuisine, c'est bien difficile de mijoter un tel menu, voire impossible !

Georges MOUCHE a la solution : il peut se procurer des bâches qu'il installera au-dessus des jeux de boules (à l'emplacement de l'actuelle buvette) et qui abriteront une cuisine provisoire.

Pascal fournit le matériel de base ainsi qu'une équipe de six ou sept cuisiniers avec lesquels il travaille habituellement. Il y avait nous dit-il : « Bernadette, Nicolas, Mario, Chamollet, Perret... et aussi les habitants du village, mobilisés pour cette occasion. Il en faut des petites mains pour peler 90 kilogrammes d'asperges, préparer la salle et servir... »
« On a bien travaillé mais aussi bien rigolé » se souvient Madame BLION.

Le gigot de lotte était cuisiné sur place, les filets de bœuf étaient en partie cuisinés à l' ARCHE puis transportés à MONTCEAU où ils étaient « finis » nous dit Pascal BLION « et quand il a fallu envoyer c'était pas de la tarte car le filet de bœuf se mange chaud ! »

Ce fut un franc succès !



Les convives étaient accueillis par un accordéoniste, les dames recevaient en cadeau, une rose (des fleurs commandées directement à Nice s'il vous plaît !). La nourriture était excellente, l'orchestre Henri BEART de grande qualité.

« Certains voulaient même réserver pour l'année suivante ! » nous dit Georges.

Pour remercier les bénévoles, le lendemain, l'équipe a été conviée chez Roger BRUN pour goûter l'alcool de houx... Tout un programme !

la recette "officielle" du bœuf en croûte

Au fait, vous voulez la recette "officielle" du boeuf en croûte que nous a donnée Pascal BLION ?

Prendre de grandes crêpes.
Faire une duxelles (1) de champignons ( champignons + jambon avec une liaison faite de pain de mie et crème)
Envelopper le filet de bœuf dans la crêpe et dans un feuilletage.
Cuire au four...

N'en demandez pas plus aux GODAS, nous n'avons pas essayé la recette !
* La duxelles, souvent orthographiée duxelle de nos jours, est un hachis de champignons de Paris finement hachés et étuvés au beurre avec des oignons et des échalotes utilisé pour corser ou farcir toutes sortes de préparations culinaires.

Cette préparation a été créée par François Pierre de La Varenne, cuisinier du marquis d’Uxelles, à qui il l’a dédiée.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les Godas 2 Chemin de la Chapelle
38300 RUY-MONTCEAU
Copyright © 2018 les Godas - France