Adresse
/
Téléphone
 
 
 
 
 
 

Regardez cet article paru dans le Dauphiné Libéré...

A 80 ans bien comptés, Joseph Debelval a rarement vu ça. Surtout ce contraste entre les pluies torrentielles du printemps et cette chaleur tropicale qui assèche la terre au point que certaines cultures n'évoluent plus.
" Le problème cette année, commente son fils Jean, c'est qu'il y a eu trop d'humidité pour la plantation des semis. Je parle pour le tabac comme pour le maïs ou la betterave. On a planté trois semaines en retard alors qu'on savait qu'on devait attendre encore un peu plus... Mais c'est comme ça et on a préfèré ne pas remettre ça. On s'y attendait à cette vague de chaleur. La terre est maintenant détruite après avoir été détrempée. La seule solution serait d'avoir un hiver rigoureux qui reformerait le terrain... en attendant on voudrait de la pluie !"
 

La moisson :


Quelques lacets avec l'ami Rigolier et voici la ferme de M. Roger Brun, sympa, jovial mais en souci : " Le blé, tu dirais du riz. On fera du 40 quintaux l'hectare pour nous ! Mais il y en a plus qui feront du 25, 30 pas plus. Moi je ne me plains pas trop, mais je regarde mes bêtes : la sècheresse ne les arrange pas."
Ce n'est pas encore vrai pour lui, mais certains collègues nourrissent déjà les bêtes sur les stocks de fourrage et leur réservent une grosse partie de la récolte de maïs. C'est vrai aussi qu'on observe sur le marché de la viande un certain encombrement parce que des éleveurs "décapitent" leur exploitation en vendant des bêtes qu'ils ne peuvent plus nourrir.
" Et ajoute Roger le cours a baissé, ce n'est pas drôle pour ceux qui vont vendre. Moi, j'ai cent trente têtes environ; s'il n'a pas plu dans les huit jours, on attaque les silos puis le maïs.
La production de lait a baissé. Et de moitié ! Les vaches souffrent de la chaleur, c'est sur. Ce vrai sec, c'est dur pour elles comme pour nous !"
Il regarde le ciel. Rodé à ses caprices, puis secoue la tête : "ce ne sera pas pour aujourd'hui !"
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les Godas 2 Chemin de la Chapelle
38300 RUY-MONTCEAU
Copyright © 2018 les Godas - France